fbpx
Restez en contact avec Star241

Découverte

A la découverte de la gabonaise Anto Cocagne, ambassadrice des cuisines d’Afrique

Publié

// le

Cuisinière panafricaine et militante, la cheffe franco-gabonaise de 38 ans Anto Cocagne, est une hyperactive quand il s’agit de défendre les cuisines du continent. « L’Afrique est le dernier continent à découvrir en termes de gastronomie et je pense que son temps est venu ». Quand elle n’officie pas dans les cuisines parisiennes pour son activité de traiteur à domicile, Anto Cocagne est multi-toques : elle jongle entre la direction artistique du magazine Afro Cooking, la présentation d’une émission culinaire sur Canal+ (« Rendez-vous avec le chef Anto ») et la production de tutoriels sur YouTube.

« J’entendais sans cesse que la cuisine africaine était trop grasse, trop épicée. Je voulais montrer que ce n’étaient que des préjugés, que notre cuisine est noble. Nous proposions, bien avant la tendance, des recettes vegan et végétariennes. Et de nombreux produits de base, comme lmil, le fonio et le sorgho, sont des “smart food”, des aliments bons pour la santé, pour la planète et pour les producteurs, car très rentables avec peu d’eau », argumente-t-elle.

L’afrofusion, « une tendance marketing »

Pourtant, rien ni personne n’a poussé Antompindi Cocagne à prendre ce poste d’ambassadrice. Surtout pas son père, ingénieur des Mines. « Il voyait la cuisine comme une voie de garage pour ceux qui étaient en échec scolaire », raconte-t-elle. C’est sa mère qui a plaidé pour elle, convaincue qu’elle pourrait « finir, au pire, cuisinière à la présidence ». « A 14 ans, je vendais des pâtisseries dans mon école et pour des mariages. On m’appelait “maman gâteau” ! »

A 20 ans, elle s’envole pour Grenoble, en France, pour suivre un BTS à l’école hôtelière Lesdiguières. Puis, à Paris, elle se forme à la gastronomie française à la prestigieuse école Ferrandi. Ses classes, elle les fait auprès de chefs renommés tels qu’Alain Hascoët à l’InterContinental Carlton de Cannes, Eric Pras à l’hôtel Souleias de La Croix-Valmer, ou encore auprès de grands traiteurs comme Potel & Chabot et Lenôtre.

Avec Lemonde

Le lien court de cet article est : https://star241.com/97VCq
Lire la suite
Publicité
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Facebook

Publicité

Copyright © 2019 Binto Media Group